Quelles sont les mesures de prévention des chutes ? Avis d’un kinésithérapeute

  1. https://nonauxchutes.com
  2. /
  3. Prévention
  4. /
  5. Quelles sont les mesures de prévention...

Toutes les mesures de prévention des chutes
juin 5, 2022

Il existe de nombreuses mesures de préventions des chutes. Celles-ci sont d’autant plus importantes lorsqu’on connaît les risques de blessures et les accidents graves qui résultent d’une chute (fracture de hanche, hospitalisation, perte d’autonomie, dépendance, etc.). 

Dans cet article, nous aborderons quelques solutions simples et mesures pour prévenir les chutes. De plus, après 65 ans, la prévention des chutes doit être un point à prendre en considération vu le vieillissement naturel et normal.

Pourquoi adopter des mesures de prévention des chutes ?

Le problème des chutes, chez les personnes âgées, est malheureusement trop courant. De plus, il s’agit d’un sujet qui n’est que très rarement abordé dans l’actualité. Hors, il touche un nombre très important de la population. Et les conséquences sont souvent désastreuses :

  • Le taux de fracture après une chute est très important
  • Une chute mène souvent à une hospitalisation
  • Une hospitalisation engendre souvent une perte d’autonomie
  • Tomber peut mener au décès

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un incident que l’on souhaite éviter par dessus tout ! D’autant plus lorsqu’il s’agit d’un de nos proches ou d’une connaissance.

Pourquoi les chutes sont si fréquentes ?

Avec l’âge, le corps présente un vieillissement naturel qui engendre inévitablement des modifications physiologiques. Par conséquent, certains systèmes seront moins efficaces qu’avant et plus lent.

Quelles sont les raisons physiologiques des chutes ?

En effet, après 65 ans, on constate :

  • Perte de masse musculaire
  • Perte de force dans les muscles
  • Fatigue globale qui est plus rapide
  • Une difficulté respiratoire qui est plus rapide
  • Un équilibre qui diminue
  • Des réflèxques qui sont plus lents
  • Etc.

La somme de tous ces changements font que le corps est moins stable. Ce qui engendre une modification de la qualité de marche et peut expliquer les nombreuses chutes, chez les personnes âgées. 

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour palier à ces problèmes. C’est pour cette raison qu’il est important de faire de la prévention.

Quelles sont les stratégies pour prévenir les chutes ?

Il existe de nombreuses stratégies qui vous aideront à prévenir les chutes et réduire le risque de tomber. Celles-ci sont valables pour tous et sont particulièrement intéressantes pour les personnes âgées. 

Liste des différentes stratégies pour réduire les chutes :

  • Avoir un suivi médical régulier
  • Continuez à être actif
  • Utilisez des chaussures adaptées
  • Adaptez son domicile
  • Se déplacer dans un espace éclairé
  • Gagnez en stabilité avec une aide à la marche

Avoir un suivi médical régulier

Votre médecin de famille est le professionnel de la santé qui connait le mieux votre situation de santé. Il est la personne la mieux placée pour mettre en évidence les risques de tomber et les points à travailler, afin de trouver des solutions pour ne pas tomber. 

Quelques éléments qu’il passera en revue : 

  • Vos médicaments : certains médicaments peuvent influencer la stabilité et l’équilibre. De plus, d’autres agissent indirectement sur notre état d’éveil et nos réflèxes.
  • Votre histoire médicale : une personne qui est déjà tombée a d’avantages de risques de retomber dans les 6 mois à venir. Pour cette raison, il est important de mettre ces incidents en avant lors de vos visites médicales.
  • Votre situation de santé générale : Est-ce que vous avez une grippe qui vous fatigue et risque d’augmenter votre déséquilibre ou réduire vos réflexes d’équilibration ? Votre médecin pourra vous en informer.

Restez actif et bouger régulièrement

Le mouvement et l’activité physique contribuent positivement à votre état de forme globale. En effet, un corps qui est plus solide et plus endurant diminue son risque de déséquilibre. D’ailleurs, pour ne citer qu’un exemple : la marche est le meilleur moyen (coût bénéfice) d’agir positivement sur son équilibre. Il existe aussi de nombreux exercices d’équilibre et de renforcement des muscles.

En plus, on peut rajouter les avantages d’avoir un corps qui est souple et fluide dans ces mouvements. Tout cela a un effet bénéfique sur les réflexes d’équilibration.

En pratique, il est intéressant de pratiquer une activité physique régulière. L’intensité ne doit pas être trop intense mais suffisante pour stimuler votre musculature et votre système cardio-vasculaire. Tout cela, en stimulant votre équilibre pour améliorer votre stabilité.

Utilisez des chaussures adaptées

De nombreuses chutes sont causées par un chaussage non adapté. Par exemple, il arrive trop souvent de glisser au sol lorsqu’on porte des chaussures avec des semelles lisses. 

De plus, veillez à avoir une paire qui est à votre taille afin de réduire le risque de trébucher et tomber. 

Il est préférable d’éviter de marcher avec des chaussettes. Dans les cas où vous n’avez pas d’autres options (ou que vous y tenez vraiment), pensez à utiliser des chaussettes anti-glissantes.

Adaptez son domicile

La majorité des chutes se déroulent à domicile. Celles-ci sont très souvent provoquées par des obstacles qui se trouvent par terre (tapis, seuils de porte, etc.), des espaces très étroits, des objets qui tombent au sol, un sol glissant, des cables qui traversent une pièce, etc.

Il est important d’aménager son domicile afin de le rendre le plus sécuritaire possible. N’hésitez pas à faire appel à une ergothérapeute pour vous aider. Elles disposent de nombreuses solutions et vous permettront de profiter du regard d’un expert.

Déplacez-vous dans un espace éclairé

Se déplacer dans une pièce sombre augmente le risque de tomber. La solution est simple : assurez-vous d’allumer les espaces dans lesquels vous vous déplacez. Il peut être intéressant de laisser une veilleuse ou une lumière automatique, qui s’enclenche lorsque vous arrivez.

Gagnez en stabilité avec une aide à la marche

Pour augmenter votre stabilité lors de vos déplacements, il peut être intéressant d’utiliser une aide à la marche :

  • Déambulateur ou rollator
  • Cadre de marche
  • Canne de marche
  • Béquilles

Le rollator (ou déambulateur) est un excellent moyen auxiliaire pour les marches à l’extérieur. Il est solide, dispose d’un petit siège et de freins. De plus, il est souvent résistant pour se déplacer sur tous les terrains. 

Le cadre de marche est souvent utilisé pour se déplacer à l’intérieur du domicile. Il est léger, étroit et facile à manier. 

La canne de marche est l’aide à la marche par excellence. Elle est adaptée aux personnes qui ont besoins de gagner en stabilité, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Les béquilles permettent de décharger une partie du poids du corps, et d’avoir moins de tension sur les genoux, les hanches et le dos. Elles sont souvent utilisées après une fracture et durant un séjour de rééducation. Elles augmentent également l’équilibre lors de la marche.

Conclusion des mesures de prévention des chutes

Comme vous l’avez constaté, il est important d’aborder la prévention des chutes de manière globale. En appliquant les différentes solutions qui sont à votre disposition, vous réduirez significativement vos risques de tomber. Un excellent moyen pour conserver son autonomie et rester en bonne santé.

Découvrez 👇

Tapis de marche
Horloges seniors
Tabourets de douche

Découvrez 👇

Tapis de marche
Horloges seniors
Tabourets de douche