Tout savoir sur le déconditionnement à l’effort chez les personnes âgées

  1. https://nonauxchutes.com
  2. /
  3. Prévention
  4. /
  5. Tout savoir sur le déconditionnement à...

déconditionnement à l’effort chez les personnes âgées (2)
décembre 30, 2022

Lorsque votre forme physique, votre force et votre santé déclinent, on dit que vous êtes déconditionné.

Le concept est que tous nos corps devraient être en bonne forme, et si nous ne prenons pas les mesures appropriées, nous pouvons perdre cette condition (d’où le déconditionnement).

Syndrome de déconditionnement à l’effort

Malheureusement, le déconditionnement est un phénomène naturel qui augmente avec l’âge. Notre corps ne prend que la quantité de muscles nécessaire pour gérer le stress physique de la vie quotidienne.

Votre corps veillera à développer suffisamment de muscles pour que vous puissiez supporter ce type de tension si vous vous entraînez trois fois par semaine.

Les réactions de votre corps seront identiques si vous faites une sortie d’activité physique intense par jour. Parce que cela serait une telle perte de temps et d’énergie, votre corps ne sera jamais en mesure de créer plus de muscles que nécessaire. Cela signifie qu’il n’aura pas suffisamment de temps pour récupérer correctement de son effort physique.

Cela revient à l’idée de cuisiner pour 10 personnes et uniquement en manger une partie pour finalement jeter le reste à la poubelle. Pourquoi faire tous ces efforts alors que ce n’était pas nécessaire ? De plus, c’est un énorme gaspillage.

Votre corps ne dépensera jamais d’énergie en vous rendant plus puissant que ce que vos activités quotidiennes exigent. Par conséquent, si vous ne faites pas beaucoup d’efforts, votre corps ne développera pas beaucoup de muscles. Et c’est alors que le processus de déconditionnement débute.

Vos muscles ne sont pas mis à rude épreuve si vous cessez de faire quoi que ce soit et que vous passez de plus en plus de temps assis à la maison. Vous n’avez plus besoin de beaucoup de force pour passer la journée dans votre vie. Par conséquent, votre corps choisira de ne pas dépenser d’énergie pour développer une force musculaire inutile. Votre force commence à diminuer à ce stade, et avant que vous ne vous en rendiez compte, vous êtes devenu déconditionné. Les choses qui étaient autrefois simples sont maintenant plutôt difficiles. D’autant plus après l’épidémie de Covid 19, il est donc important d’agir et prévenir tout déclin fonctionnel et de capacité physique globale.

En général, les gens se déconditionnent sans s’en rendre compte.

Normalement, c’est un processus lent et silencieux, mais un jour, vous vous réveillez et vous réalisez que passer l’aspirateur est fatigant et que vous ne pouvez même pas marcher un bloc. Vous vous demandez ce qui s’est passé. Vous aviez l’habitude de sortir avec vos amis, de terminer tous vos travaux ménagers, d’aller travailler, de jouer avec les petits-enfants ou de faire du sport.

Vous vous essouflez instantanément comme si vous avez terminé un marathon lorsque vous prenez une douche. Si quelque chose de semblable vous dit quelque chose, vous avez probablement déjà commencé à vous déconditionner.

Cercle vicieux du déconditionnement physique

Le déconditionnement à l’effort est une spirale néfaste qui, avec le temps, détériore la santé des patients jusqu’au point où il n’y aura plus de retour en arrière. Comme nous l’avons vu dans l’introduction, le vieillissement normal lié à une sédentarité affecte fréquemment ces patients.

Ce style de vie sédentaire évolue avec le temps, entraînant des difficultés ainsi que des symptômes indésirables comme la lassitude et le repli sur soi. Il s’ensuit une baisse involontaire de l’activité physique. Les réflexes de repos des patients les amènent à développer des habitudes malsaines et un mode de vie plus sédentaire.

déconditionnement à l’effort chez les personnes âgées (1)

Les patients qui pratiquent moins d’activités développent un déconditionnement musculaire, ce qui diminue leur capacité physique et entraîne des problèmes métaboliques. Constatant une certaine perte d’autonomie, l’inquiétude et une légère tristesse s’installent, accélérant le déclin de la santé des patients.

Les effets sur la qualité de vie sont importants, et la perte de confiance en soi liée à l’incapacité de marcher ne fait qu’aggraver la situation.

Types de déconditionnement à l’effort

  • lié au covid
  • lié à une BPCO ou problème respiratoire
  • lié à un problème de coeur (cardiovasculaire)
  • lié à l’âge (déconditionnement naturel)

Traitement : Réentrainement à l’effort

La rééducation et le reconditionnement sont similaires. Après une blessure, vous devez passer par les quatre étapes suivantes pour vous reconstruire :

Afin de déterminer où vous en êtes dans votre processus de récupération, consultez votre médecin traitant ou votre kinésithérapeute. notez toute restriction d’entraînement ainsi que vos progrès au fur et à mesure que vous suivez le programme.

Le but est de retrouver la puissance, la souplesse ou la forme physique perdues afin d eprogresser dans les exercices et les mouvements liés aux sports pour restaurer progressivement les compétences et la confiance en soi tout en résolvant peut-être les problèmes biomécaniques sous-jacents.

Ensuite, il faudra augmenter le niveau d’effort afin que vous puissiez reprendre vos activité physique habituelle sans être trop fatigué.

L’objectif final est de maintenir, voire d’augmenter, les niveaux de force et de conditionnement antérieurs à la blessure. Dans le cas de la perte de capacité physique, l’objectif est de retrouver un état de forme physique proche de celui antérieur afin de continuer à vivre de manière autonome et en sécurité (P.ex. pour éviter de tomber suite à une fatigue dans les jambes car les muscles n’ont plus suffisamment de force).

FAQ

Comment retrouver de l’endurance ?

La course à pied, l’activité physique à faible impact, la natation, l’aquagym, le cyclisme et toute autre activité qui accélère le rythme cardiaque et la respiration sont autant d’exemples d’exercices d’endurance.

L’idéal est de les réaliser au moins deux fois par semaine, des séances d’entraînement d’endurance ou d’autres activités devraient être effectuées.

Comment retrouver sa force musculaire ?

Les activités de musculation doivent être pratiquées pendant une demi-heure au moins deux jours par semaine. Selon l’American College of Sports Medicine ou ACSM, les seniors devraient s’efforcer de faire de l’exercice pendant environ 30 minutes chaque fois et ne devraient jamais s’entraîner pendant moins de 20 minutes ou plus de 45 minutes.

Pourquoi des symptômes de faiblesse du corps ?

Cette diminution progressive de force musculaire, en lien avec la perte de masse musculaire, est connue chez les seniors. Il s’agit de la sarcopénie, un problème qui touche toutes les personnes âgées et cela, à des intensité différentes. Ce qui se représente par une diminution de la force et augmentation de la faiblesse musculaire et fatigue. L’atrophie musculaire connue sous le nom de sarcopénie est principalement provoquée par le vieillissement naturel. Selon les chercheurs, le fait de ne pas faire d’exercice régulier et de mal manger peut augmenter le risque de développer cette maladie.

Découvrez 👇

Tapis de marche
Horloges seniors
Tabourets de douche

Découvrez 👇

Tapis de marche
Horloges seniors
Tabourets de douche