Check-list de prévention des chutes par un kinésithérapeute

  1. https://nonauxchutes.com
  2. /
  3. Prévention
  4. /
  5. Check-list de prévention des chutes par...

Check-list de prévention des chutes par un kinésithérapeute
juin 6, 2022

Beaucoup trop de personnes âgées chutent chaques années. De nombreux chuteurs se blessent (fracture de hanche, trauma cranien, déchirure musculaire, etc.) et finissent à l’hôpital.

Même si les chutes se produisent souvent de manière inatendue, elles peuvent être prevenue. Ce qui permet de diminuer le risque qu’elles se produisent et ainsi prévenir le risque de tomber. Et ainsi de réduire le risque de se blesser.

Dans cet article, vous découvrirez une check-list de points qui sont essentiels pour minimiser vos chances (ou celles de vos proches) de tomber.

Commencer suivre la check-list de prévention des chutes ?

La check-list contre les chutes est simple, claire et précise. Afin de l’utiliser d’une manière efficace, Florian Mottart, kinésithérapeute, vous recommande de regarder tous les éléments de la liste pour chacunes des pièces de votre domicile. 

Cela vous permettra de faire une analyse complète de votre milieu de vie et vous assurer que tout est bon. De plus, il est préférable d’être dans la pièce avec votre liste, afin d’observer concrètement si l’environnement est bien adapté ou non.

Quels sont les éléments à vérifier si on ne veut plus tomber ?

  1. Le sol doit être le plus dégagé possible
  2. Des escaliers adaptés et sécurisés
  3. L’espace pour cuisiner et manger
  4. Faire sa toilette en toute sécurité
  5. Dans le reste du logement

1. Avoir un sol dégagé pour se déplacer en sécurité

Pour chacunes des pièces de votre domicile, veillez à vérifier les éléments suivants. Dans le cas où vous répondez par “oui” à une de ces questions, vous avez le devoir d’agir afin de pouvoir répondre par “non”. 

  1. Avez-vous des cables ou tuyaux à enjamber lorsque vous marchez dans la pièce ? Il est souvent préférable de les enlever et les faire longer les murs.
  2. Avez-vous des magazines, livres, journeaux, coussins, vêtements, etc . qui sont au sol ? Ne jamais laisser des objets au sol, sur lesquels vous pourriez glisser
  3. Est-ce que votre sol est humide et glissant ? P.ex. un endroit où il y a du carrelage et souvent de l’eau au sol (salle de bain, cuisine,…). Un anti-glissant au sol peut être la solution.
  4. Avez-vous différentes structures et surfaces au sol ? P.ex. des tapis. L’idéal est de les enlever. Dans le cas où vous souhaitez vraiment les conserver, veillez à fixer les bords au sol afin de réduire le risque de vous prendre les pieds.

2. Avoir des escaliers adaptés (marches et rampes)

Comme pour le point 1, passez toutes les questions en revue et tachez de passer à l’action si une situation le nécessite.

  1. Avez-vous une rampe ou un espace pour vous tenir lorsque vous montez les escaliers ? Avoir une rampe est indispensable. Trop nombreuses sont les chutes dans les escaliers à cause d’un déséquilibre.
  2. Avez-vous des objets qui sont posés sur les marches ? Il est préférable d’avoir des marches libres afin de pouvoir profiter de tous l’espace lorsque vous montez.
  3. Est-ce que vous escaliers sont éclairés ? Il est important de pouvoir voir où vous posez vos pieds
  4. Est-ce que vos marches sont en bonne état ?
  5. Est-ce que vous montez les escaliers sans chaussure ? Il est préférable d’avoir une chaussure qui tient au pied. On évite les pantoufles qui ne tiennent pas bien le pied et tout ce qui ne dispose pas d’une semelle anti-glissante.

3. La cuisine : pour préparer son repas en sécurité

Cette partie est complémentaire au point 1 (concernant les sols) et concerne spécifiquement la cuisine. D’une manière générale, ces points sont valables pour les pièces voisines.

  1. Est-ce que vos objets se trouvent à portée de mains ? Il faut éviter d’avoir des objets en hauteur car cela augmente le risque de déséquilibre. De plus, il n’est pas recommandé d’utiliser un tabouret ou escabeau pour prendre quelques choses dans des armoires hautes. La réflexion est également valable pour les objets qui se trouvent proche du sol.
  2. Vos carrelages sont-ils bien fixés ? Il faut éviter d’avoir un sol instable qui augmente le risque de chuter.
  3. Avez-vous une pince pour ramasser les objets qui tombent au sol ? Il est important de ne pas devoir se baisser (le moins possible). De ce fait, utiliser une pince est une solution intéressante et ergonomique pour réduire le risque de tomber.

4. La toilette et la salle de bain

Ces points sont spécifiques pour votre salle de bain (douche, bain, lavabos, etc) et vos toilettes.

  1. Avez-vous un tapis de sol pour votre douche et votre bain ? Cela est essentiel pour réduire le risque de glisser. Comme le disent souvent les ergothérapeutes, il s’agit d’un objet indispensable à avoir (et à utiliser).
  2. Utilisez-vous une chaise de douche ou un banc de bain ? Cet objet vous permet de prendre votre douche en position assise. Il est important de réduire vos mouvements afin de ne pas perdre l’équilibre. D’où, la position assise est vivement recommandée.
  3. Avez-vous un support pour vous aider à vous lever ? Si vous n’avez pas encore de poignées de bains, il est intéressant d’en acheter une et la faire installée.

5. Dans le reste du logement, tout ce qui est important

Voici quelques règles générales qui sont valable pour tout votre domicile. Bravo, vous avez bientôt fait le tour complet pour être en sécurité et diminuer votre risque de chuter !

  1. Est-ce que vos pièces sont toujours bien éclairées ? Il est important de ne pas vous déplacer dans le noir ou lorsqu’il fait sombre. Une solution est d’avoir des lampes qui s’allument automatiquement (détecteur de mouvements).
  2. Avez-vous un espace, dans toutes les pièces, où vous pouvez vous asseoir ? La fatigue ou un mal être peut arriver à tout moment. C’est pour cette raison qu’il est important d’avoir une chaise disponible pour pouvoir se reposer un instant.
  3. Est-ce que votre table à manger est libre ? Il est préférable de ne pas stocker trop de choses sur votre table afin de réduire le risque d’avoir des choses qui tombent au sol et devoir trop souvent vous baisser (risque de déséquilibre).
  4. Avez-vous un téléphone accessible ? L’idéal est de toujours avoir un téléphone portable sur vous. Ainsi, en cas de problème, vous pourrez facilement joindre vos proches ou le service des urgences. D’ailleurs, pour le téléphone fixe, il est préférable de le mettre sur une armoire basse afin d’y avoir accès en cas de chute au sol (si on n’arrive pas à se relever).
  5. Avez-vous une alarme à votre poignet ? Il s’agit probablement d’un des outils les plus utilisés par les patients lorsqu’ils tombent. Cet outil permet d’informer les secours (et les proches) en cas de chute. Même si les patients sont souvent réticent, au début, pour le porter. Ils se rendent vite compte de son utilité. D’autant plus lorsqu’on sait qu’il peut sauver votre vie.

Résumé : Liste des objets à avoir pour une bonne prévention des chutes

En conclusion, vous aurez besoin des objets suivants pour augmenter votre sécurité à la maison. Par sécurité, on entend de réduire le risque de chuter et de perdre l’équilibre.

Si vous n’avez pas le matériel suivant, il peut être bon de le commander maintenant afin qu’il soit rapidement livré chez vous. De sorte à pouvoir aménager, au mieux, votre domicile.

👉 Découvrir le syndrome post-chute

Source d’inspiration : La check-list du CDC

Découvrez 👇

Tapis de marche
Horloges seniors
Tabourets de douche

Découvrez 👇

Tapis de marche
Horloges seniors
Tabourets de douche